Le skipper François LAMY

on .

François LAMYJ’ai 50 ans et je vis en Guadeloupe depuis 1994. Je suis gérant d’une société spécialisée dans le nautisme :
Je suis également diplômé de Marine Marchande, et moniteur de voile Brevet d’État.


Mes motivations :
J’aime relever des défis sportifs, et mener de bout en bout des projets en partant d’une feuille blanche.
Je m’engage dans cette course, non seulement pour participer, mais pour obtenir le meilleur classement à l’arrivée.


Mon expérience nautique :
La mer et les bateaux sont ma passion, et je pratique la voile depuis l’adolescence...
• De 1987 à 1991 : équipier et skipper en course au large, plusieurs participations au Tour de France à la Voile, Mini-transat 1989, circuit Maxi IOR, circuit Formule 40, nombreux convoyages, transatlantiques (7 transats).
• De 1994 à 1997 : skipper en charter dans la Caraïbe.
• 1997-1998 : Skipper d’« Apache », ketch de 32 mètres, charter dans la Caraïbe.
• 2010 : Traversée de l’Atlantique à la rame dans le cadre de la course anglaise en double « Atlantic Rowing Race » (2e au classement final) : www.ttr2009.com
• 2011 : convoyage Guadeloupe-Tahiti.
• Régates dans la Caraïbe depuis 1995 (Antigua sailing week, RORC 600, Heineken, regatta St Martin, championnat de Guadeloupe, Voiles de St Barth...), principalement en multicoques (Formule 28 et 40), monocoque 50’Open (équipier de Luc Coquelin), Swann 62’ etc.


 

En 2010, j’ai participé à la course transatlantique à la rame anglaise, « The Atlantic Rowing Race » , courue en équipage double, entre Les Canaries et Antigua.
Avec Benoit mon co-équipier, nous avons traversé l’Atlantique en 63 jours, dans des conditions météorologiques particulièrement difficiles.
En tête jusqu’à mi-parcours, nous avons franchi la ligne d’arrivée à la deuxième place du classement double, atteignant ainsi notre objectif qui était de finir sur le podium ; même si avec le recul, deux ans après, il nous reste un petit sentiment de frustration d’avoir manqué la victoire… Ce fut une expérience sportive, humaine et maritime extraordinaire.
Nous avons repoussé nos limites physiques et mentales tout au long de la course, et nous nous étions parfaitement bien préparés, ce qui explique notre succès.
Mais la plus belle de nos satisfactions fut finalement celle d’avoir réussi à transmettre nos émotions, d'avoir permis à un grand nombre de personnes de partager notre aventure à distance, et d'avoir fait rêver toutes ces personnes depuis la terre ferme.
À lire sur www.ttr2009.com

qrcode

 

Sponsorisez !

Amount:   EUR